Friday, September 15, 2006

La laïcité positive



Ordonné moine dans une des plus anciennes religions de l’humanité (le Bön), la laïcité positive de Sarkozy m’incite à rappeler certaines évidences.
En premier lieu, les prophètes de la Libération furent tous très rapidement trahis par les hiérarques des nouvelles églises. Ces prétendus successeurs ont détourné le message révolutionnaire des vrais maîtres de sagesse. Toutefois, ce message a traversé le temps, le plus souvent dissimulé. Mais son essence ne diffère pas beaucoup de l’enseignement de krishnamurti et de sa révolution du silence. Il contredit radicalement les instances religieuses qui soumettent et vampirisent les populations. L’imposture religieuse est une entreprise occulte de spoliation de l’énergie humaine. Elle fonctionne en parallèle avec l’exploitation sociale orchestrée par les puissants. Religion et politique s’épaulent mutuellement. Nous comprenons mieux le but de la laïcité positive insufflée par le bonapartisme de Sarkozy.

Le bonapartisme a saigné à blanc le peuple français à cause des incessantes guerres napoléoniennes, c’est une dictature. Le bonapartisme de Sarkozy est au service le la dictature de l’argent et se rattache à l’empire anglo-américain. Les Etasuniens sont tenus en laisse par une religion matérialiste, faussement chrétienne, qui les pousse à dominer le monde et à détruire la nature. Ils sont animés par une ambition diabolique qui ne recule devant aucune atrocité. Le plan de domination mondiale de ce monstre politique, qui est en réalité une démonocratie, a été inauguré en 1945 lors du bombardement atomique d’Hiroshima et de Nagasaki. Il est difficile de dénoncer les nombreux méfaits de l’empire anglo-américain car tous les grands médias sont sous son contrôle. La moindre remise en question de la version officielle de l’attentat du 11 septembre par une personnalité, même réputée peu sérieuse comme l’humoriste Bigard, peut avoir des conséquences fâcheuses. Jean-Marie Bigard s’est rapidement rétracté.

Aux Etats-Unis, où l’on pratique depuis longtemps la laïcité positive, leur soi-disant christianisme rend idiot ou complètement dingue…



Deuxièment, les meilleurs s’en vont :

L’érudit bönpo Nyima Ténzin, Abbé du monastère de Menri, décrit en 1842 l’expulsion des prêtres bönpo du Tibet central sous le règne du roi bouddhiste Trisong Détsèn (8ème siècle), dans les termes suivants :

Dans l’année Terre-Bœuf, un démon entra dans le cœur du roi, la prière malveillante d’un démon en étant la cause ultime, et celui qui se présenta comme un moine mais qui était en réalité envahi par les cinq poisons (c’est-à-dire le moine bouddhiste Shantarakshita) en étant la cause immédiate. Le mérite du Tibet étant épuisé, le jour vint où le soleil de la Doctrine sacrée (c’est à dire le Bön) se coucha. Pour le bien de tous les êtres, la multitude des saints cachèrent les cinq trésors secrets et les mille sept cents trésors mineurs, et quittèrent le pays pour des domaines spirituels de lumière.

Au 8ème siècle, les derniers dépositaires de l’antique sagesse quittèrent le Tibet. Ce départ pour des régions de lumière évoque la Merkabah qui aurait permis à d’autres communautés d’initiés de quitter le monde d’Ishvara, la prison du tyran-démiurge des anciens gnostiques.

La Merkabah est devenu un produit spirituel porteur… LIRE LA SUITE
Il est temps de prendre place dans la véritable Merkabah, la laïcité positive de Sarkozy est le prélude de ce que René Guénon appelle " la grande parodie ou la spiritualité à rebours ".

No comments: